Un Cersaie sous le signe de la durabilité | de Maria Teresa Rubbiani

Article publié sur : "Cersaie confirme son internationalité"

Période
23.09.2019 - 27.09.2019
Horaires
Lieu
Bologne (I )

Le Cersaie 2019 est dominé par le thème de la durabilité qui a fait son apparition partout, du congrès inaugural aux conférences d’architecture, des matériaux utilisés pour la pose aux dalles de céramique. Exposés sur les stands dans leur beauté resplendissante, ils ont également démontré avec des chiffres et des diagrammes, des brochures et des catalogues, la contribution concrète que l’utilisation des céramiques en architecture apporte à la durabilité environnementale de la planète.

D’autre part, en 2010 déjà, Cersaie avait intitulé l’ensemble du programme culturel « Changement climatique », se référant avec cette expression non seulement au problème en soi, mais également aux transformations imminentes de la société mises en évidence par la crise de 2008.

Ahead of our time était le slogan utilisé à Coverings en 2019 pour promouvoir Ceramics of Italy et montrer au public américain que la céramique italienne est et a toujours été en avance sur les autres, dans la conception et dans l’innovation des produits, mais également en matière de durabilité environnementale. Il suffit pour ce faire de prendre le temps de découvrir l’histoire de la céramique industrielle italienne et de l’industrie des carreaux qui, depuis des décennies, affronte le thème de l’environnement avec des solutions innovantes.

Il se trouve que sans le moindre accord entre les rapporteurs des conférences d’architecture de Bâtir, Habiter, Penser, le thème de l’environnement a été largement abordé.

L’architecte indienne Anupama Kundoo a déclaré que, malgré les nombreuses connaissances techniques dont nous disposons aujourd’hui, nous continuons à construire sans faire attention à l’environnement. Elle a également parlé de la durabilité au sens large, et pas seulement environnementale, en citant les facteurs qu’un concepteur doit prendre en compte, comme la concentration démographique, qui souvent ne correspond pas à la disponibilité des ressources naturelles, le thème de la migration, qui crée de nouveaux scénarios d’urbanisation pouvant se traduire par de nouvelles demandes de mondialisation de la part des nouveaux citoyens, ainsi que le problème de la ségrégation sociale, à l’égard de ceux qui ne peuvent pas se permettre d’avoir une maison et sont obligés de vivre dans les ghettos.

 

Anupama Kundoo

 

L’architecte chilien émergent Felipe Assadi a lui aussi abordé la question en se référant principalement à la nécessité de respecter le paysage : « Le paysage a toujours joué un rôle de premier plan, a-t-il souligné, surtout au Chili où la géographie et la morphologie du territoire sont beaucoup plus importantes que l’histoire, qui est encore trop récente. Notre relation à la matière est liée à la terre et aux phénomènes naturels. Le climat est un paramètre qu’il faut garder à l’esprit lors de la conception ».

Felipe Assadi

 

L’architecte néo-zélandais Brendan MacFarlane a parlé de régénération urbaine, encore une fois dans une perspective durable, en présentant quelques-uns des principaux projets réalisés ces dernières années, notamment en France, à commencer par le Cube orange à Lyon, un projet de renouvellement urbain qui rend à la ville un lieu culturel et durable, dans un poumon vert avec promenades et pistes cyclables. MacFarlane a ensuite décrit le projet Living Landscape réalisé à la périphérie de Reykjavik et qui réduit les émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Brendan MacFarlane

 

La double conférence, à laquelle ont participé l’architecte argentin Emilio Ambasz et l’architecte milanais Attilio Stocchi, a été entièrement et explicitement consacrée au thème de l’environnement et à la relation entre l’architecture et le paysage. Emilio Ambasz a présenté au Cersaie une conférence intitulée Profezia verde. Cet architecte, dont les travaux portaient dès les années 1970 sur la durabilité et paraissaient purement utopiques, est parti du concept de Nature aujourd’hui : « nous devons créer une seconde Nature fortement caractérisée par la main de l’homme et intimement liée à la Nature donnée à l’homme. L’œuvre de l’architecte est une œuvre de réconciliation. Voilà pourquoi je parle de Vert sur Gris et j’ai créé des bâtiments capables de restituer à la communauté le plus de vert possible, rendant parfois la totalité du terrain utilisé pour construire. Une œuvre architecturale doit parler au cœur et nous devons changer la perception selon laquelle les villes sont destinées aux bâtiments et les banlieues aux jardins ». Immédiatement après, le jeune Attilio Stocchi est intervenu avec Nascitura et sa conception poétique du design. Attilio Stocchi place au centre de son activité de conception la recherche expérimentale sur la nature, qui devient un élément fondamental dans la création de l’espace. Parmi les projets illustrés, l’installation Cuorebosco (2011) – reconstruction de la forêt celtique, premier centre historique de Milan – conçue en troncs métalliques et branches de fumée et corroborée par le chant des oiseaux, jusqu’aux deux dernières interventions avec et pour la Surintendance de Milan : la Colline ERMES (2018) au Palais Citterio et le nouveau chantier important en cours au PAN (2019) – parc Amphitheatrum Naturae, déjà surnommé par la presse le Colisée vert.

Emilio Ambasz

Entre architecture et nature, céramique et solutions de logement, l’édition 2019 du Cersaie a quand même été un succès, avec 112 340 visiteurs dont 52 997 venus de l’étranger et représentant plus de 47 % du total. Le Salon International de la Céramique pour l’Architecture et des Ameublements pour salles de bains confirme son internationalité et demeure un rendez-vous annuel de référence mondiale pour la céramique.

Voir le video de Cersaie « See you in 2020! »

Voir le site du Cersaie

 

Novembre 2019

Autres articles publiés sur Cersaie confirme son internationalité

La céramique italienne parmi les protagonistes du Design Innovation Forum de Taipei

Le cinq-centième anniversaire de la mort de Léonard de Vinci est un rendez-vous historique qui franchit les frontières italiennes pour être célébré dans le monde entier. Un hommage à l’un […]